0
justmercy_keyart

Just Mercy

Au cinéma: 15 janvier, 2020

Michael B. Jordan (« Black Panther », « Creed», « Creed II ») et les acteurs oscarisés Jamie Foxx (« Ray », « Baby Driver », « Django : Unchained ») et Brie Larson (« Room », « Le Château de verre », « Captain Marvel ») sont les stars du film « Just Mercy », un drame inspirant qui porte à l’écran l’une des histoires les plus importantes de notre époque. Le réalisateur et co-scénariste maintes fois récompensé Destin Daniel Cretton (« Le Château de verre », « States of Grace ») est en charge de la réalisation de ce film, inspiré du best-seller de Bryan Stevenson. Histoire vraie et puissante qui incite à la réflexion, « Just Mercy » nous plonge dans le combat historique du jeune avocat Bryan Stevenson (Michael B. Jordan). Après ses études à l’université de Harvard, Bryan aurait pu se lancer dans une carrière des plus lucratives. Il décide pourtant de se rendre en Alabama pour défendre ceux qui ont été condamnés à tort, avec le soutien d’une militante locale, Eva Ansley (Brie Larson). Un de ses premiers cas – et ‘lun des plus flamboyants - est celui de Walter McMillian (Jamie Foxx) qui, en 1987, est condamné à mort pour le meurtre retentissant d’une jeune fille de 18 ans. Et ce, en dépit d’un grand nombre de preuves attestant de son innocence et d’un unique témoignage à son encontre provenant d’un criminel aux motivations douteuses. Au fil des années, Bryan se retrouve empêtré dans un imbroglio de manœuvres juridiques et politiques. Il doit aussi faire face à un racisme manifeste et intransigeant alors qu’il se bat pour Walter et d’autres comme lui au sein d’un système hostile. On retrouve également au casting Rob Morgan (« Mudbound ») qui joue le rôle de Herbert Richardson, également en attente de son sort dans le couloir de la mort ; Tim Blake Nelson (« Wormwood ») sous le nom de Ralph Myers, dont le témoignage décisif contre Walter McMillian est remis en question ; Rafe Spall en tant que Tommy Chapman, le procureur qui se bat pour maintenir la sentence de Walter ; et enfin O’Shea Jackson Jr. (« Straight Outta Compton ») qui joue le rôle d’Anthony Ray Hinton, un autre condamné à mort à tort dont la cause est défendue par Bryan. Le film est produit par Gil Netter (« L’Odyssée de Pi », « The Blind Side ») et Asher Goldstein (« States of Grace »), deux fois nommés aux Oscars ®, et Michael B. Jordan. Bryan Stevenson, Mike Drake, Niija Kuykendall, Gabriel Hammond, Daniel Hammond, Scott Budnick, Jeff Skoll et Charles D. King en sont les producteurs exécutifs. Daniel Cretton dirige le film à partir d’un scénario coécrit avec Andrew Lanham (« Le Château de verre ») et inspiré du livre de Bryan Stevenson « Just Mercy : A Story of Justice and Redemption ». Publié en 2014 par Spiegel & Grau, « Just Mercy » est resté plus de 150 semaines dans la liste des meilleures ventes du New York Times. Il a également été classé parmi les meilleurs livres de l’année par un certain nombre de publications de premier plan, comme TIME Magazine. Pour son ouvrage, Bryan Stevenson a également remporté la médaille Andrew Carnegie d’excellence, le prix NAACP Image Award et le prix littéraire pour la paix Dayton dans la catégorie littérature non-fictionnelle. En coulisses, l’équipe créative qui travaille de concert avec Daniel Cretton est composée du directeur de la photographie Brett Pawlak, du scénographe Sharon Seymour, du monteur Nat Sanders et du compositeur Joel P. West, qui ont tous déjà collaboré avec le réalisateur pour le film « Le Château de verre ». L’équipe est complétée par la costumière Francine Jamison-Tanchuck (« Detroit », « L’affaire Roman J. »). Présenté par Warner Bros. Pictures, en association avec Endeavor Content/One Community/Participant Media/Macro, une production de Gil Netter et Outlier Society Production, « Just Mercy » sera distribué en Belgique par Warner Bros. Entertainment Belux.

Genre: Drame